WINWIN_3.jpg

« L’apprentissage : avançons ensemble ! »

Publié le 13/04/2016

« L’apprentissage : avançons ensemble ! ». Tel est le slogan et le message clé de la nouvelle campagne de promotion de l'apprentissage présentée ce mercredi, 13 avril 2016 par la Chambre de Commerce. Par la même occasion, la Chambre de Commerce a fait le point sur la réforme de la formation professionnelle initiale au Luxembourg et a présenté avec le « TalentCheck » un outil visant à améliorer l’orientation des futurs apprentis.

Dans son mot d'introduction, le directeur général de la Chambre de Commerce, Carlo Thelen, a souligné le rôle historique tenu par l'organisation professionnelle du Kirchberg dans le développement et l'organisation de la formation professionnelle initiale au Luxembourg. « La promotion et l'organisation de l'apprentissage font partie des missions essentielles de la Chambre de Commerce et nous prenons cette mission très au sérieux. Nous gérons aujourd'hui 25 formations dans les secteurs du commerce, de l'industrie, des services, du socio-éducatif, de l'hôtellerie et de la restauration. Au 31 décembre 2015, nos équipes ont géré quelque 1.700 contrats d'apprentissage et nous avons enregistré plus de 900 nouveaux contrats d'apprentissage pour la rentrée 2015-2016, ce qui fait de notre chambre le plus grand gestionnaire de contrats d'apprentissage du pays », a expliqué le directeur général. Cependant, malgré ce nombre élevé de nouveaux contrats, encore trop de postes d’apprentissage restent vacants, alors que certains jeunes restent sans entreprise formatrice. Ce phénomène s’explique, entre autres, par le niveau de qualification souvent déficient des apprentis à la recherche d’un contrat d’apprentissage et par les effets d’une orientation scolaire et professionnelle encore perfectible. C'est précisément sur ces deux points essentiels que la Chambre de Commerce espère intervenir par une nouvelle campagne de promotion de l'apprentissage et le lancement d'un nouvel outil d'orientation des jeunes.

Carlo Thelen a rappelé que la Chambre de Commerce est aussi engagée dans de nombreuses initiatives visant à promouvoir la formation continue et la formation supérieure comme voie d'excellence et de compétitivité. Il cite dans ce contexte le lancement fin 2015 avec l'ABBL de la nouvelle maison de formation des employeurs, « House of Training », la création de l'Institut Supérieur de l'Economie (ISEC) offrant des formations certifiantes et diplômantes de type « bachelor professionnel » dans les domaines de la finance, de la logistique, de l'industrie et des services, la collaboration étroite avec l'Université de Luxembourg et l'a.s.b.l. Jonk Entrepreneuren Luxembourg (JEL) ou encore le programme « Fit4Entrepreneurship » développé notamment en collaboration avec l'ADEM pour sensibiliser et former les demandeurs d'emploi à l'entrepreneuriat.

Avant la présentation de la nouvelle campagne winwin.lu et de l'outil TalentCheck, Roger Thoss, responsable de la formation initiale et de l’apprentissage, est intervenu sur les enjeux de la réforme de la formation professionnelle initiale, et plus particulièrement sur la réforme de la réforme. L’apprentissage, voie royale vers le marché du travail, est organisé au Luxembourg sous forme tripartite reposant sur un partenariat entre la Chambre de Commerce, la Chambre des salariés et le Ministère de l’Education nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse. L’apprentissage se déroule en mode « dual », c'est-à-dire à la fois en lycée et en entreprise, favorisant ainsi le rapprochement du monde scolaire et du monde de l’économie. La Chambre de Commerce poursuivra son engagement dans l’intérêt des entreprises et des apprentis et continuera à apporter son soutien au ministre de l’Education nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse dans la mise en œuvre du cadre législatif et réglementaire de la réforme de la formation professionnelle qui s’avère très complexe sur le terrain et dont certains aspects devront être réexaminés. M. Thoss a mis en exergue le rôle de l’assurance qualité à tous les niveaux de la formation duale, notamment au niveau du droit de former, de la formation des tuteurs en entreprise ou encore des autres formations organisées par la Chambre de Commerce au niveau de l’apprentissage. Il a souligné l'importance pour toutes les parties impliquées de travailler en étroite concertation pour parer aux carences les plus urgentes et élaborer des solutions pérennes et s'est montré confiant qu’une modification des critères de promotion actuels et du mode de rattrapage des modules non réussis, contribuera à une amélioration de l’organisation générale de l’apprentissage. L’apprentissage doit dresser des perspectives pour les entreprises, les futurs apprentis et tous les acteurs engagés dans son organisation.

« L’apprentissage : avançons ensemble ! »

Patrick Ernzer, directeur Communication et Médias de la Chambre de Commerce a ensuite présenté la nouvelle campagne de promotion de l'apprentissage « winwin.lu » visant à informer et sensibiliser le public et les parties prenantes aux avantages de la formation professionnelle initiale et à améliorer la perception de cette voie de formation auprès du public. « La campagne poursuit un triple objectif. Nous voulons, d'une part, inciter et motiver les entreprises à déclarer davantage de postes d'apprentissage, donc agir sur l’offre. D'autre part, motiver les jeunes à s'engager dans la voie de l'apprentissage, donc agir sur la demande. De plus, nous souhaitons faire l'intermédiaire entre les jeunes cherchant une entreprise formatrice et les entreprises offrant des postes d’apprentissage », explique Patrick Ernzer. L’approche stratégique retenue dans la campagne est axée sur le concept « gagnant gagnant » et met en avant les avantages de l'apprentissage pour toutes les parties impliquées. En proposant aussi des témoignages de jeunes apprentis et d'entrepreneurs formateurs, la campagne vise également la revalorisation des professions de l’apprentissage. Le portail www.winwin.lu, proposé en langues française et allemande, fonctionne comme porte d’entrée dans l'univers de l'apprentissage et propose deux espaces de navigation développés respectivement pour le compte du candidat à l’apprentissage et pour le compte de l'entreprise formatrice.

Détecter les talents avec le « TalentCheck »

En vue d’une amélioration de l’orientation des futurs apprentis, la Chambre de Commerce a développé le nouvel outil d'orientation, le « TalentCheck ». Madame Iris Hoffelt, responsable du projet, a expliqué qu’il s’agit d’un « assessment center » s’adressant aux élèves de 9ième ou à tout candidat à un apprentissage et proposant un bilan de compétences, permettant à l’apprenti potentiel de mieux connaître ses points forts et ses points faibles, en vue de préparer son projet d’avenir. Le « TalentCheck » représente également une aide précieuse aux entreprises pour la sélection des apprentis en leur faisant gagner un temps considérable.

Concrètement, l’outil « TalentCheck » fonctionne comme un test de compétences dans 9 domaines différents. Il comprend entre autre la concentration et l’observation, le calcul pratique, les langues ou encore le talent organisationnel. Le « TalentCheck » peut être passé en langue allemande ou française. La première session est prévue pour la 2ième semaine du mois de mai et sera suivie par d’autres sessions jusqu’en septembre 2016. Les inscriptions se font via le site internet www.winwin.lu.

Iris Hoffelt a insisté sur le fait qu’il ne s’agit pas d’un examen auquel l’on peut échouer, étant donné que les résultats ne sont nullement contraignants et sont fournis à titre purement indicatif. L’outil « TalentCheck » est ouvert à d’autres partenaires, notamment le Ministère de l’Education nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse et les autres chambres professionnelles. La Chambre de Commerce s'est félicitée de la collaboration avec l’ADEM-Orientation Professionnelle, notamment en matière de diffusion de l’information aux candidats à l’apprentissage.

Plus d’informations sur www.winwin.lu

Ce site utilise des cookies pour recueillir des données anonymes concernant ses visiteurs afin d’établir des statistiques générales. En poursuivant votre navigation, vous acceptez cette utilisation.
Ok